• 07 67 14 73 37
  • contact@sncpre.org
  • 26, rue de Belfort 92400 Courbevoie
  • 07 67 14 73 37
  • contact@sncpre.org
  • 26, rue de Belfort 92400 Courbevoie

Réduction mammaire

Objectif
Faire des seins plus petits, plus ronds et plus hauts. Ce type de chirurgie, en règle pris en charge par la sécurité sociale, correspond à une demande pour une gêne physique et psychologique en rapport avec des seins trop volumineux. Ceci crée rapidement une gêne dorsale associée à une attitude voûtée. Les douleurs mammaires peuvent se voir associées à une distension cutanée, des vergetures, parfois des problèmes dermatologiques au niveau du sillon sous-mammaire.

 

Principe chirurgical
L’acte opératoire consiste en une réduction glandulaire ou glandulo-graisseuse associée en une remontée du tissu mammaire et de la plaque aréolo-mamelonnaire qui reste en continuité vasculo-nerveuse. La chirurgie laisse bien sûr des cicatrices :

  • circulaires péri-aréolaires dans toutes les techniques verticales sous-mammaires presque toujours
  • horizontales sous-mammaires dans le sillon assez souvent d’autant plus que le sein est très volumineux et très tombant.

 

Déroulement opératoire habituel
L’intervention est menée sous anesthésie générale et dure environ 2 H 30. L’hospitalisation est de l’ordre de 4 à 5 jours. Les douleurs postopératoires sont modérées. Les dessins préopératoires sont effectués par le chirurgien avant l’opération en position debout. Il n’est pas rare que l’intervention ait lieu en position semi-assise pour toute ou partie de la durée. La difficulté est la bonne connexion vasculaire et oxygénation de la plaque aréolo-mamelonnaire ce qui assure la survie de l’aréole et de sa sensibilité. Une consultation est de règle prévue une semaine après la sortie et à la fin du premier mois. Les cicatrices sont régulièrement rouges et dures pendant les 3 à 6 mois qui suivent l’intervention. Elles vont blanchir progressivement et atteindre leur aspect définitif au bout de 18 à 24 mois. Des massages locaux sont souvent nécessaires. Il est parfois prescrit le port de patchs de gel de silicone qui diminue les cicatrices anormalement épaisses. Le port d’un soutien-gorge, jour et nuit, pendant 3 semaines à 1 mois est le plus souvent prescrit par le chirurgien.