x

ADHESION

Vous souhaitez rejoindre le Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique ?
  • 01 46 67 74 92
  • contact@sncpre.org
  • 26, rue de Belfort 92400 Courbevoie
  • 01 46 67 74 92
  • contact@sncpre.org
  • 26, rue de Belfort 92400 Courbevoie

Choisir son chirurgien

La Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique est une qualification officielle décernée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins et atteste de la compétence du chirurgien.

Les actes pratiqués sont des actes médicaux à part entière et doivent donc être envisagés avec sérénité et dans un contexte de transparence et de qualité.

Environ 900 chirurgiens en France possèdent ces diplômes. Ils sont tenus depuis la loi « droit des malades » de Mars 2002 de pratiquer dans des établissements agréés.
La publicité directe ou indirecte est interdite.

Votre médecin de famille est souvent bien informé des capacités et spécialités des chirurgiens exerçant dans son environnement. De même, «le bouche à oreille», témoignage direct de patients déjà opérés et satisfaits de l’acte médical est le meilleur garant pour le futur opéré comme pour le praticien dont la notoriété évolue progressivement au rythme des patients satisfaits.

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins est également détenteur du listing des chirurgiens qualifiés opérant dans un département ou une ville.

La qualité du contact humain, la disponibilité, la spontanéité de répondre aux questions posées et la proposition systématique d’un délai de réflexion de 15 jours minimum et d’une deuxième consultation possible sont également une garantie d’une bonne qualité de l’exercice. Pour toutes les prestations à visée esthétique, un devis doit être proposé et commenté.

Enfin, il est de plus en plus courant que le praticien vous remette un document appelé Déclaration de consentement éclairé, signé conjointement par vous-même et l’opérateur afin de bien éclaircir et récapituler les principales informations et le déroulement de l’intervention prévue.

Quelle que soit la façon dont vous avez procédé, le chirurgien que vous choisirez doit vous inspirer confiance. Les informations recueillies doivent vous paraître claires et compréhensibles avec, d’une part les points positifs et les résultats normalement attendus de l’intervention, mais également une présentation des risques, des inconvénients et des possibles complications.
Enfin, pas de précipitation ! Un acte de chirurgie plastique reconstructrice ou esthétique n’est jamais une urgence. Evitez les publicités tentatrices pratiquées par divers centres ou cliniques (les médecins n’ont pas le droit de faire de publicité en France contrairement aux établissements commerciaux qui ne sont pas tenus au code de déontologie), méfiez-vous des promesses excessives et des programmes de transformation trop ambitieux.

Gare au miroir aux alouettes, la règle d’or de la médecine reste toujours : d’abord ne pas nuire !